Climats anciens des millénaires et siècles passés

Les climats anciens, comment variaient ils ?

Climats du lointain passé :

Il est possible de connaitre les variations de température moyenne du globe depuis plus de 800000 ans. L’étude des carottes de glaces extraites des glaces recouvrant l’Antarctique a permis aux chercheurs d’évaluer les variations de cette températures, le résultat est indiqué sur la figure ci-dessous due à : The EPICA, Dome C, Ice Core deuterium proxy data set, Antarctica (Jouzel et al. 2007).

Data from : ftp.ncdc.noaa.gov/pub/data/paleo/icecore/antarctica/epica_domec/edc3deuttemp2007.txt

Ce graphique montre de très importantes variations de la température moyenne du globe, d’environ 10 degrés centigrades.

L’origine de ces variations est clairement identifiée par la communauté scientifique ; Ce sont les variations orbitales de la trajectoire de la Terre par rapport au Soleil, identifiées pour la première fois par Milankovich, travaux publiés en 1941 avec la "Théorie astronomique du climat",.

 La température moyenne du globe terrestre donc les climats sur Terre ont fortement varié dans le passé lointain principalement pour des causes astronomiques. Source : Koutsoyiannis and Cohn, 2008.

ftp.ncdc.noaa.gov/pub/data/paleo/icecore/antarctica/epica_domec/edc3deuttemp2007.txt


Climats du passé ancien :

Les variations de la température au Groenland au cours de 50000 dernières années ont été également reconstituées à partir de carottes de glaces, dans le cadre du projet : GISP2 Ice Core.

Des bouleversements climatiques majeurs se sont produits au Groenland lorsque la température moyenne, il y a 12000 à 10000 ans s’est élevée du 15/17 degrés. Une variation initiale rapide de +17°C suivie d’un refroidissement de -18°C est bien caractérisée. Les glaces du pôle qui descendaient jusque Londres et Düsseldorf sont remontées en deux ou trois milliers d’années vers les pôles, ce qui a entrainé une montée des océans de plus de 100 mètres. Les changements climatiques induits ont toujours principalement les causes astronomiques de Milankovich, bien que d’autres causes soient à l’origine des fluctuations plus ou moins rapides des températures.

Le graphique montre que la température moyenne au Groenland, mais aussi sur l’ensemble de la surface de la Terre, a fortement varié dans le passé lointain, principalement pour des causes astronomiques. Graphique Source : Koutsoyiannis and Cohn, 2008. Données source: ftp.ncdc.noaa.gov/pub/data/paleo/icecore/greenland/summit/gisp2/isotopes/gisp2_temp_accum_alley2000.txt - (Alley 2000, 2004).


Climats du passé récent:

A nouveau les sondages de la glace du projet GISP2, fournissent une information de qualité sur les variations de la température au Groenland d’il y a 12000 ans jusqu’aux environ de l’année 1900. Ces relevés indiquent sans ambigüité possible des variations importantes de température dépassant 4°C, car la courbe ci-dessous (20 year scale) est une courbe lissée sur 20 années. Les écarts entre des minimum et maximum annuels ont du être bien supérieurs.

 

 

Après la fin rapide de l’âge glaciaire, la température moyenne au Groenland a fortement varié, selon une amplitude minimum de 4 degrés centigrade et ceci jusqu’à un passé récent qui s’inscrit à l’évidence dans une continuité de réchauffement naturel. Graphique Source : Koutsoyiannis and Cohn, 2008.  Données source: GISP2 Ice Core (Alley 2000, 2004). ftp.ncdc.noaa.gov/pub/data/paleo/icecore/greenland/summit/gisp2/isotopes/gisp2_temp_accum_alley2000.txt

 

Conclusion: Cette suite de données incontestables provenant de travaux de chercheurs en Antarctique et au Groenland, montrent clairement que les climats (les températures) de ces zones sont fortement changeant. Les fortes amplitudes des variations des températures moyennes constatées permettent d’affirmer que la planète entière a été soumise aux causes de ces variations localement prouvées. Les variations relevées au Groenland traduisent, au moins, les variations climatiques dans l’hémisphère nord, de nombreux autres proxies sont disponibles pour le confirmer.

Les climats de notre Terre ont toujours varié.

Aujourd'hui certains disent que l'homme a pris le contrôle du climat et le réchauffe.

La théorie solaire des climats montre l'origine des variations climatiques naturelles. Cette théorie explique pourquoi les 18éme, 19éme et 20ème siècles furent

une période de réchauffement global  et pourquoi avec le 21ème siècle nous sommes entré dans une période plus froide.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site