Climats récents depuis 1700

Comment ont-ils varié ?

Les carottages des glaces du Groenland nous disent que depuis environ l'année 1750  la variation de la température locale s'est orientée à la hausse.Cette tendance qui s'est poursuivie jusqu'en 2001 a été également été constatée en différentes zones géographiques. 

 

 Ce tracé des données GISP2, complétée par les chiffres du réchauffement généralement admis de 0,7°C en 150 année, conduit à cette courbe. La courbe de tendance polygonale d’ordre3 superposée, indique clairement que la tendance au réchauffement climatique récent était déja engagée depuis 1750.

   Ce tracé des données GISP2 indique bien que l’époque actuelle se situe dans un « rebond » de température après une période particulièrement froide de plusieurs siècles. Ce graphique indique aussi qu’au Moyen-Age les températures moyennes étaient sensiblement plus élevées qu’aujourd’hui.

Evolution très récentes de la température globale:

La moyenne des températures de la basse troposphère évolue de 0,2°C sur les trente dernières années

La mesure de température qui est d'ailleurs un repérage, est extrêmement difficile et on peut se poser la question: A quoi correspond t-elle vraiment? Car à tout instant et en chaque lieu, les températures locales varient non seulement selon les climats, locaux mais aussi suivant l'altitude et la végétation de chaque lieu, la mouvance thermique est multidimensionnelle!

Ce repérage de température subit donc un traitement mathématique des données de base extrêmement lourd et complexe dont on peut douter de sa valeur réelle. En conséquence on est en droit de se demander si les courbes globales de températures cette page ne sont pas plutôt plus une variation imposée par le "thermomètre" plutôt qu'une variation de l'inconcevable température moyenne.

Quelles ont été précisément les températures moyennes globales depuis 20 ans, telles que rapportées par les principaux organismes?

Voici les relevés thermiques de température globale de la Terre fournis par les principaux organismes mondiaux .Le premier graphique montre la chronologie des températures globales déduites des relevés satellitaires. Le second graphique reprend les mêmes données pour mettre en évidences les tendances thermiques.

Graphique réalisé par Chip Knappenberger à partir de données satellitaires fournies par : GISS (Goddard Institute for Space Studies), NCDC (National Climate Data Center), and CRU (Climate Research Unit) ,the RSS (Remote Sensing Systems) and UAH (University of Alabama-Huntsville). Ces organismes sont les principales sources mondiales d’informations sur la température globale. 

Graphique réalisé par Chip Knappenberger qui montre les tendances de la température moyenne globale. La ligne rouge horizontale est la tendance prévue par les modèles numériques. La ligne grise à zéro départage les tendances au refroidissement ou au réchauffement. On note que depuis 2001 la tendance climatique est au refroidissement.

On constate que depuis le début des années 90 les températures observées s’écartent des températures prédites par les modèles numériques.

A partir de 2001 c’est nettement une tendance au refroidissement qui est observé.

Ce constat simple et direct est incontestable.

Les arguments qui évoquent une « année(s) la plus chaude ou plus froide depuis x années » sont de nature météorologique et non pas climatique.

 

Conclusion : A la vue de ces données dont la fiabilité est indiscutable, il faut conclure :

1. Que les températures ont fortement varié sur la planète entière en raison de causes naturelles.

2. Que depuis 2000 ans la température moyenne de la Terre a souvent été bien supérieure à celle d’aujourd’hui.

3. Que le réchauffement relatif actuel est modeste en amplitude et qu’il semble bien correspondre depuis environ 1750, à une « sortie naturelle » d’une récente période froide de plusieurs siècles.

4) Que les 20 dernières années ne sont pas conformes aux prévision des modèles numériques et que depuis 10 années la tendance est au refroidissement.


Les climats de notre Terre ont toujours varié.

Aujourd'hui certains disent que l'homme a pris le contrôle du climat et le réchauffe.

La théorie solaire des climats montre l'origine des variations climatiques naturelles. Cette théorie explique pourquoi les 18éme, 19éme et 20ème siècles furent

une période de réchauffement global  et pourquoi avec le 21ème siècle nous sommes entré dans une période plus froide.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×